Le guide de l'autorotation pour les nuls

Répondre
Avatar du membre
steph66
Modo
Messages : 7183
Enregistré le : 29 janv. 2010, 08:43

Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par steph66 » 14 mars 2011, 00:05

Faisant suite au Guide de la voltige hélico pour les nuls par Simplet voici ma contribution : Le guide de l'autorotation pour les nuls.


Tout à commencer y a 8 jours après ma première autorot en live pour le 2ème vol de mon nouvel hélico de 6.5kg sur panne sèche :ph34r: :ph34r: :ph34r:

Heureusement que j'avais fait beaucoup d'essais d'autorot sur simu avant de me retrouver dans cette situation.
J'ai essayé de me souvenir de la manoeuvre et ça s'est bien terminé sans casse. Cette fois.


J'en ai discuté par mail avec Raja Bort (rbort) un spécialiste du Spectra / Miniature Aircraft / Moteur essence Zenoah qui a plus de 3800 :blink: vols à son actif avec 2 Miniature Aircraft., lui demandant quelques conseils de base pour m'entrainer à la manoeuvre. Il a sorti sa plus belle plume/clavier et m'a pondu un mail de 2 pages :) qu'il a trouvé si bien qu'il l'a posté sur un forum US où il sévit. Il m'a autorisé à en faire la traduction pour vous ^_^

Voici le contenu de son mail, traduction libre par moi-même :lol:

Message d'origine sur runryder.com


J'espère que ces exercices vous seront aussi utiles qu'à moi. J'en suis tout juste à l'exercice 2 :D




=======
Exercice 1 -Edité le 16/03/2011
Le but est d'atterrir en douceur, sans translater.

En stationnaire à 1 ou 2m de haut, faites throttle hold et descendez doucement l'hélico. J'ai vu de nombreux pilotes soit faire monter l'hélico, soit partir en translation. Baissez légèrement le pas du stationnaire pour descendre puis poser délicatement :D avec la vitesse conservée par le rotor.

Répéter l'exercice 1 jusqu'à faire des atterrissages parfaits.



Exercice 2

Le but est un atterrissage droit et de ne pas plantez les pales d'AC dans le sol.

Translation lente face au vent. Entre 1 et 2m de haut, à une vitesse d'environ 10km/h, faites throttle hold et ralentissez l'hélico (nez en l'air) tout en augmentant le pas collectif et atterrissez.
Pour cela, on tire la profondeur pour ralentir, et juste avant de toucher le sol, il faut rétablir l'hélico à l'horizontal pour ne pas abimer les pales d'AC.
Une option est de laisser glisser l'hélico sur le bitume de la piste (enfin, si la piste est en dure), mais il vaut mieux s'entrainer à stopper l'hélico complètement avant de poser.

Répéter l'exercice 2 jusqu'à faire des atterrissages parfaits.



Exercice 3 - Edité le 16/03/2011

Le but est d'apprendre à manipuler le bouton throttle hold et de relancer le moteur sans paniquer :D On ne cherche pas ici à controler la trajectoire de l'hélico.

Monter à 100m, face au vent et faire throttle hold. Réduire le pas collectif => pas légèrement négatif. Une fois descendu à une altitude de 70 à 50m (altitude de sécurité), relancer le moteur et reprendre le vol.

! Si les tours rotor baissent dangereusement, relancer immédiatement le moteur et recommencer l'exercice au début !

Répéter l'exercice 3 jusqu'à être capable de faire throttle hold et relancer le moteur tout en descendant en planant.



Exercice 4

Le but est d'apprendre à gérer le pas collectif et de déclencher l'autorotation à 100m d'altitude, en gardant une certaine vitesse de translation (jamais zéro) tout en visant la piste d'atterrissage.

De nombreux pilotes baissent excessivement le pas, de peur de voir le rotor s'arrêter, perdant ainsi de l'altitude beaucoup trop vite !

Monter à 100m, face au vent et faire throttle hold. Quand l'hélico commence à descendre, il faut sentir la valeur du pas collectif qui permet de garder les pales en rotation tout en descendant le plus lentement possible.

C'est dans cet exercice que l'on s'entraine à viser la piste d'atterrissage. Vous pouvez essayer de corriger votre trajectoire. Une fois descendu de 50 à 70m, relancer le moteur et reprendre le vol.

Beaucoup de pilotes essaient de gérer le pas sans diriger correctement l'hélico et finissent dans les buissons, arbres, champs, …

Si au milieu de la descente vous vous apercevez que vous êtes trop loin ou dans la mauvaise direction, relancez le moteur et recommencer.

Répétez l'exercice 4 jusqu'à ce que ce soit une routine.



Exercice 5

Le but est d'apprendre à gérer sa vitesse de translation et de viser la zone précise d'atterrissage.

Monter à 100m, face au vent et faire throttle hold. Maintenant que l'on sait viser la piste d'atterrissage, le prochain défit est de gérer l'attitude du nez de l'hélico afin de poser l'hélico à moins de 30m de vous.

Cela commence par la position de l'hélico (altitude et distance) au début de l'autorotation. Et comment gérer l'action à la profondeur en fonction de la vitesse de translation.

Je vois régulièrement des pilotes qui posent l'hélico à plus de 100m d'eux.

L'entrainement à bien gérer l'action à la profondeur est primordial. On commence l'autorotation avec une certaine vitesse de translation. Au moment de poser, il faudra avoir 'utilisé/consommé' la majeure partie de cette vitesse de translation.
Si par exemple on commence l'autorotation à une vitesse de 30 km/h, on voudra avoir une vitesse de 5km/h à 3m d'altitude au moment de poser.

Il faut surtout toujours garder une certaine vitesse de translation. Si cette vitesse tombait à zéro, relancez le moteur et recommencez l'exercice. Descendre verticalement n'est pas une bonne chose, surtout quand il n'y a pas de vent. Si il y a un vent fort, ça peut passer. Néanmoins pour cet exercice, le but est de garder une certaine vitesse de translation jusqu'à la fin, et de l'annuler au moment de poser.

Répétez l'exercice 5 jusqu'à ce que ce soit une routine et que l'hélico se pose sur la piste d'atterrissage près de vous.

Si vous avez bien suivi les exercices : si vous montez et déclenchez le throttle hold, vous savez maintenant exécuter la descente en gardant la vitesse rotor, tout en étant dans l'axe de la piste d'atterrissage, à une vitesse de 10km/h. Et bien vous êtes dans la situation de l'exercice 2 auquel vous vous êtes entrainé tout au début. Voilà, c'est tout simple :D




Quelques conseils

Il n'est pas nécessaire de baisser le pas collectif en même temps que de déclencher throttle hold, ni même avant. Pour s'en convaincre, il suffit de se mettre en stationnaire à une bonne hauteur, déclencher throttle hold, compter jusqu'à 3 et baisser le pas collectif, et tout sera ok. Il ne faut pas paniquer et baisser trop vite le collectif. Si la vitesse rotor baisse, il suffit de baisser le collectif légèrement et d'attendre un peu, la vitesse rotor va augmenter.

Un dernier conseil : si au moment de vous poser la vitesse rotor est trop faible, n'essayer pas de vous arrêter complètement (vitesse de translation nulle) et de poser en stationnaire. La vitesse de translation augmente la portance, et avec une vitesse rotor faible on peut planer mais pas faire de stationnaire. A la place, il vaut mieux planer jusqu'à toucher la piste et laisser l'hélico glisser sur la piste, tout en allégeant l'hélico en augmentant le pas collectif, le but étant de laisser glisser l'hélico le plus longtemps possible afin de réduire doucement sa vitesse de translation.


Edité le 16/03/2011

La descente doit se faire avec une pente d'environ 45° (c'est ce qui se fait en compétition non ? ) => c'est pas l'inclinaison du nez de l'hélico mais la pente de la trajectoire :ph34r:
Donc si on veut partir d'une altitude de 100m, on éloigne l'hélico de soi de 100m, puis on monte à la vertical de 100m. Si vous maintenez une trajectoire directe jusqu'à vous, ça donne cette pente de 45°.
Modifié en dernier par steph66 le 15 mars 2011, 22:33, modifié 2 fois.
Image
page FB steph66 - #KeepRCHelisAlive
- Beam AvantGarde - Miniature Aircraft XCell Spectra-G, Fury, Fury 55 - Trex500 - miniProtos - Protos - BeastX Power - hitec aurora 9
Photos et vidéos sur ma page perso - Guide de l'autorotation pour les nuls - Mes fiches conseils : montage - réglage - pilotage

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 14 mars 2011, 09:24

Bonjour,

C'est un excelent sujet qui tu viens d'aborder , dans le pilotage de l'helicoptere .

Tu devrais rajouter quelques manips , par ex dans l 'exercice N° 1 .

(En stationnaire, faites throttle hold et descendez doucement l'hélico) . Descendre doucement l'helico oui , mais en faisant quel manip sur le manche du pas/gazs ?

Il me semble que cela completerai 100/100 la lecon .
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Flo38
Chancelier Suprême
Messages : 919
Enregistré le : 20 févr. 2011, 21:03

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Flo38 » 14 mars 2011, 09:58

Oui je suis d'accord avec jprdragon

Et aussi, moi un truc que je me demande, c'est à quoi ça sert l'autorotation ? Est ce que c'est uniquement à la base pour les pannes, ou est ce que une fois bien fait, ça ne peut pas servir à atterir "mieux" qu'avec le moteur, par exemple ?

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 14 mars 2011, 10:21

Bonjour,

Sur les helicos "grandeurs" , le pilote n'a qu'un seul essai d'autorotation , donc il ne faut pas qu'il se loupe . Nous on a la chance de reparer et puis de refaire .

L'autorot sert a faire un atterissage en catastrophe , panne moteur ou panne d'AC . Certains cracks ,terminent leur spectacle en autorot glissé , c'est tres joli a voir .

Sur un thermique de grande taille , tellement on prend plaisir a le piloter , que l'on oublie le chrono , et c'est la panne seche , donc poser en autorotation . Sur l' electrique , on se voit venir par l'accu qui baisse , quoique sur le Blade MSR , la coupure est franche .
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Avatar du membre
vincenzo
Chevalier Jedi
Messages : 1721
Enregistré le : 15 déc. 2007, 22:58
Localisation : Corrèze (19)

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par vincenzo » 14 mars 2011, 12:26

Cool, merci steph pour ce tuto, cela va m'éviter de m'entraîner comme un bourrin sur le simu à essayer de se poser directement dans la cible, et en un seul morceau ;) ...
180 Cfx, Hugues 500, Hurricane 550, Raptor E700.
Et pleins de n'avions et de multirotors...

Flo38
Chancelier Suprême
Messages : 919
Enregistré le : 20 févr. 2011, 21:03

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Flo38 » 14 mars 2011, 13:00

Et du coup, je suis le seul à penser que cette technique peut apporter des facilités pour se poser ?

Enfin bien sur, j'ai cette impression sur simulateur.. Et j'ai tendance à poser moins violemment en autorotation je trouve..

Avatar du membre
den
DARK VADOR
Messages : 5628
Enregistré le : 03 mars 2009, 15:36
Localisation : Rennes 35
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par den » 14 mars 2011, 15:18

C'est souvent le dosage du manche vers le bas qui va être déterminant pour réussir un bonne descente.
Au début on a tendance à en mettre de trop en négatif, ce qui envoit l'hélico trop vite vers le sol. En fin de compte, quelque chose comme -4 -5° suffit. Environ la position de manche que l'on à besoin pour le statio dos avec une descente assez douce sur un plan de 45°environ.
L'oreille y fait beaucoup aussi, on entend bien les variations de pas et si le rotor garde une bonne vitesse.
Tous les gens que je connais et qui volent au dessus du 500 et même souvent en 500 terminent régulièrement en autorot, Mais attention quand même, même si sur les grosses machines on a une bonne marge de décision, on peut toujours se faire piéger, et c'est dommage d'y laisser un jeu de pale ou un tube de queue bien onéreux sur ces machines.
Avec mes 450, j'en ai fait un peu deux involontaires et quelques volontaires(je parle pas de couper à 40 cm sol), mais là c'est assez chaud, la marge entre descente rapide et atterrissage est de moins d'une seconde. je ne me suis fait avoir qu'une fois mais cela suffit tempérer les ardeurs et garder la manoeuvre pour les situations d'urgences ;)

Avatar du membre
vincenzo
Chevalier Jedi
Messages : 1721
Enregistré le : 15 déc. 2007, 22:58
Localisation : Corrèze (19)

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par vincenzo » 14 mars 2011, 15:23

Non Flo, tu n'es pas le seul, d'ailleurs beaucoup utilisent l'autorot pour faire un posé moins violent, sans parler de ceux qui finissent systématiquement leur run par une grande et belle autorot, histoire de ne pas perdre la main. ;)
180 Cfx, Hugues 500, Hurricane 550, Raptor E700.
Et pleins de n'avions et de multirotors...

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 14 mars 2011, 15:35

Puis apres , une fois la technique bien en main , ou le manche ! tu fais ceci :

http://www.videos-helicos.com/index.php ... les-pales/" onclick="window.open(this.href);return false;" onclick="window.open(this.href);return false;

Puis l'Armée de Terre qui s'amuse :

http://www.dailymotion.com/video/x8sxn8 ... at-m_sport" onclick="window.open(this.href);return false;
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Avatar du membre
DanRZ
Chevalier Jedi
Messages : 2977
Enregistré le : 02 juil. 2007, 09:49
Localisation : France : Massy ( 91 ) / Châlette sur Loing ( 45 )
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par DanRZ » 14 mars 2011, 15:45

Salut, certains d'entre vous ont déjà réalisé l'exercice 3 ? Reprise moteur ?

Perso, j'ai peur de faire caler mon moteur à la reprise brutale ou de rincer mon embrayage ( T600n )
donc je n'ai jamais vraiment essayé ce genre d'exercice. Cela ne risque rien ?

Sans parler du fait que ça peut désorienter l'AC et nous mettre dans une position inconfortable ...
Hélicos : T600N / Nex E6 550 / T150 - Quads : TinyWhoop / Armattan F1-6b - Avions : MXS / UMX Beast.
Le tout piloté par DX7, DSX11. Simu: PhoenixRC, neXt, Liftoff. Clubs : CAMGJM (Vimory), AGMR (Gien).
Localisation : France - 91 Massy (Semaine), 45 Montargis (weekend). Pilote depuis Juin 2007 ...

Avatar du membre
den
DARK VADOR
Messages : 5628
Enregistré le : 03 mars 2009, 15:36
Localisation : Rennes 35
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par den » 14 mars 2011, 15:58

J'ai essayé une fois en électrique (avec esc sans soft start) l'hélico a fait cinq tours dans ses godasses à la remise de gaz et le pignon de courroie a laché dès le vol suivant certainement suite à la manoeuvre.
j'ai aussi laissé tomber ;)

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 14 mars 2011, 16:00

Normalement cela ne risque rien pour ton moteur , puisque l ' embrayage va embrayer dans le vide , donc sans forcer , vue que le rotor tourne , et le moteur ne prendra pas plus de tour que pour le vole normal .

Par contre , pour le RAC , moi j'ai apris que dans le cas ou l'AC est solidaire du rotor principal , du moins l'OPTIC 6 a cette fonction , de mettre le pas de l'AC a 0° , vue qu'il n'y a plus de couple moteur . Et dans ce que l'on peut trouver comme reglage et parametre de l'autorot , personne en parle .

Pour mon Lama , le RAC en autorotation n'est plus solidaire du RP , donc l'helico se met face au vent d'office , et une fois il a bien faillit rentrer dans le coffre de ma voiture !!!
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Avatar du membre
Specter_03
Armageddon
Messages : 25624
Enregistré le : 02 oct. 2010, 09:45
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Specter_03 » 14 mars 2011, 17:27

Très intéressant...

belle petite vidéo d'autorot.....

Il y en a qui maitrise quand même..

http://www.youtube.com/watch?v=jIvO-tWc4yc[/video]

Avatar du membre
DanRZ
Chevalier Jedi
Messages : 2977
Enregistré le : 02 juil. 2007, 09:49
Localisation : France : Massy ( 91 ) / Châlette sur Loing ( 45 )
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par DanRZ » 14 mars 2011, 17:37

@jprdragon : En fait oui si tu as gardé beaucoup de tours la reprise ne sera pas trop sèche car le moteur rattrape le rotor.

Mais dans le cas où tu as perdu beaucoup de tours, limite rotor arrêté, le moteur va "accrocher" de suite
et c'est là où il y a risque de calage ou de casse. Et le pire c'est que c'est dans ce cas là qu'il faut réarmer la motorisation.

Perso, j'ai fais le choix de mener mes autorotations jusqu'au bout sans jamais chercher à réarmer le moteur.
( Bon j'ai aussi la chance d'avoir un budget "adapté" à ce genre de choix ;) )

Bon, pour ma défense, mes rares vraies autorotations ont été suite à un calage, donc pas le choix :lol:

Mais les quelques une que j'ai tenté ( dont une en double avec Nicolas Lorion ;) ), jamais je n'aurais réarmé le moteur.

Une autorotation faut l'assumer jusqu'au bout ou ne pas la démarrer de façon provoquée.
La tenter très haut genre 100m pour la stopper à 50 m par une reprise moteur, ça n'a aucun intérêt ...

L'idéal est de les faire de plus en plus haut, progressivement, avec beaucoup de tours au départ.

A la limite si on ne le sent vraiment pas, faut les faire en mode normal avec une courbe de gaz "basse"
qui conserve des gaz assez fort en haut de manche pour se "sauver". Perso ce choix me semble plus judicieux.

La reprise moteur restant là, mais faible, l'hélico conserve son comportement d'autorotation au moment du posé ...
Hélicos : T600N / Nex E6 550 / T150 - Quads : TinyWhoop / Armattan F1-6b - Avions : MXS / UMX Beast.
Le tout piloté par DX7, DSX11. Simu: PhoenixRC, neXt, Liftoff. Clubs : CAMGJM (Vimory), AGMR (Gien).
Localisation : France - 91 Massy (Semaine), 45 Montargis (weekend). Pilote depuis Juin 2007 ...

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 14 mars 2011, 18:34

Je suis tout a fait d'accord avec toi . Je me rappelle quand j'ai acheté mon Lama (maquette qui est sur mon avatar) , le modeliste m'a dit : je vous interdit d'apprendre l'autorot avec ! .

Il ne faut pas les chercher , il faut connaitre la procedure et l'appliquer le moment venu .
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Avatar du membre
DanRZ
Chevalier Jedi
Messages : 2977
Enregistré le : 02 juil. 2007, 09:49
Localisation : France : Massy ( 91 ) / Châlette sur Loing ( 45 )
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par DanRZ » 14 mars 2011, 19:37

Exactement, une autorotation ça ne se tente pas, ça se fait jusqu'au bout ...
donc en assumant le risque de dégât mais aussi le plaisir de sauver une machine en quasi perdition.

Et pour en revenir à un peu d'histoire du RC, nos modèles sont souvent des "trainers". Par opposition à des fuselages ...

Cela veut bien dire ce que ça veut dire ... c'est fait pour s'entrainer ... ;)
Hélicos : T600N / Nex E6 550 / T150 - Quads : TinyWhoop / Armattan F1-6b - Avions : MXS / UMX Beast.
Le tout piloté par DX7, DSX11. Simu: PhoenixRC, neXt, Liftoff. Clubs : CAMGJM (Vimory), AGMR (Gien).
Localisation : France - 91 Massy (Semaine), 45 Montargis (weekend). Pilote depuis Juin 2007 ...

Avatar du membre
steph66
Modo
Messages : 7183
Enregistré le : 29 janv. 2010, 08:43

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par steph66 » 15 mars 2011, 21:27

Merci pour l'intérêt que vous portez à ce post.

Je tiens à signaler que ces exercices sortent brut de fonderie du mail perso que j'avais reçu. Je vérifierai si il y a des corrections apportées au post original sur le forum runryder.com


jprdragon a écrit :Tu devrais rajouter quelques manips , par ex dans l 'exercice N° 1 .

(En stationnaire, faites throttle hold et descendez doucement l'hélico) . Descendre doucement l'helico oui , mais en faisant quel manip sur le manche du pas/gazs ?

Il me semble que cela completerai 100/100 la lecon .
jpr, je pense que le stationnaire est fait à 2m du sol. Donc on reste en pas à zéro ou légèrement positif et on pose.


vincenzo a écrit :Cool, merci steph pour ce tuto, cela va m'éviter de m'entraîner comme un bourrin sur le simu à essayer de se poser directement dans la cible, et en un seul morceau ;) ...
Un travail sur simu est important avant de lancer ton hélico en autorot :p
Pour moi, l'autorot est un exercice comme les autres. De plus une bonne gestion de cette 'figure' peut sauver l'hélico d'un Massey-Fergusson aussi appelé chasse à la taupe :p


Flo38 a écrit :Et du coup, je suis le seul à penser que cette technique peut apporter des facilités pour se poser ?

Enfin bien sur, j'ai cette impression sur simulateur.. Et j'ai tendance à poser moins violemment en autorotation je trouve..
Le principe de l'autorot, qui se déclenche de beaucoup plus haut que 1 ou 2m, est de conserver, avec du pas négatif et une 'certaine' vitesse de translation assez de vitesse rotor afin de poser en sécurité l'hélico suite à une panne.
Flo38, ce que tu fais est exactement l'exercice n°1 : un atterrissage moteur coupé et pas une autorot :rolleyes: Le rotor est moins réactif, la gestion du pas aussi. C'est pour cela que tu poses moins violemment.

Tu devrais aussi travailler tes atterrissages avec moteur :p Tu voles sur quel modèle ?


den a écrit :J'ai essayé une fois en électrique (avec esc sans soft start) l'hélico a fait cinq tours dans ses godasses à la remise de gaz et le pignon de courroie a laché dès le vol suivant certainement suite à la manoeuvre.
j'ai aussi laissé tomber ;)
Den, sur mon TX (Hitec Aurora 9), j'ai une option de 'timer' pour chacune de mes phases de vol. Si bien que je peux programmer un redémarrage lent (1 ou 2s) qui est moins stressant pour la mécanique. Peux-être as-tu une option similaire sur ton TX ?


jprdragon a écrit :Pour mon Lama , le RAC en autorotation n'est plus solidaire du RP , donc l'helico se met face au vent d'office , et une fois il a bien faillit rentrer dans le coffre de ma voiture !!!
Ouch jpr, j'espère que tu as un grand coffre :p


DanRZ a écrit :Mais dans le cas où tu as perdu beaucoup de tours, limite rotor arrêté, le moteur va "accrocher" de suite
et c'est là où il y a risque de calage ou de casse. Et le pire c'est que c'est dans ce cas là qu'il faut réarmer la motorisation.
rbort, dans l'exercice n°3, descend de 100m à 50m d'altitude au mini. Si tu as trop perdu de vitesse rotor à 50m, il est encore temps de pousser le pas en négatif encore plus, récupérer des tours et relancer en sécurité le moteur ?


DanRZ a écrit :Bon, pour ma défense, mes rares vraies autorotations ont été suite à un calage, donc pas le choix
:D Je vois que je ne suis pas le seul à caler sur panne sèche


DanRZ a écrit :Une autorotation faut l'assumer jusqu'au bout ou ne pas la démarrer de façon provoquée.La tenter très haut genre 100m pour la stopper à 50 m par une reprise moteur, ça n'a aucun intérêt ...
C'est le principe même de ces exercices proposés par rbort. On décompose la mythique autorot en exercices plus simples. Une fois chaque exercice maitrisée avec un stress acceptable, si tu les enchaines, tu as une autorot complète.
Enfin, à chacun sa méthode :p


DanRZ a écrit :Perso, j'ai peur de faire caler mon moteur à la reprise brutale ou de rincer mon embrayage ( T600n )donc je n'ai jamais vraiment essayé ce genre d'exercice. Cela ne risque rien ?
rbort vole en gasser (moteur essence zenoah 26cm3). Bien que la courbe moteur soit très différente des moteurs nitro, je pense que ces exercices s'appliquent sans problème à un nitro ou un électrique. Peux-être en adaptant la courbe moteur pour ménager la mécanique au redémarrage ?


DanRZ a écrit :Cela veut bien dire ce que ça veut dire ... c'est fait pour s'entrainer ...
Tout à fait d'accord, faut s'entrainer avant d'en avoir vraiment besoin :D
Image
page FB steph66 - #KeepRCHelisAlive
- Beam AvantGarde - Miniature Aircraft XCell Spectra-G, Fury, Fury 55 - Trex500 - miniProtos - Protos - BeastX Power - hitec aurora 9
Photos et vidéos sur ma page perso - Guide de l'autorotation pour les nuls - Mes fiches conseils : montage - réglage - pilotage

Avatar du membre
helipat1952
Chevalier Jedi
Messages : 1341
Enregistré le : 27 mars 2011, 22:36
Localisation : Hautes-Pyrénées

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par helipat1952 » 02 mai 2012, 19:03

Question de débutant sur le sujet:
En cas de casse de courroie d'A/C, l'autorot reste possible ? l'hélico ne part pas tout de même en toupie sous l'action de rotation du rotor principal? :unsure:
CP: Trex 450 Pro V2 3GX (Vendu) , Trex 500 Pro ESP
Radio: DX6i, DX9
Simu: Phoenix V4
Avion: Parkzone Extra 300, Sbach 342 de 130cm, Extra 300 de 150cm
Jet: Parkzone HABU en 4S, Alphajet Starmax en 6S

Avatar du membre
Siddarth
Geneviève & Fireman
Messages : 12569
Enregistré le : 05 sept. 2008, 16:43
Localisation : Lille (59)
Contact :

Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Siddarth » 02 mai 2012, 19:14

Une fois que tu coupes le moteur, tu n'as plus de couple rotor à combattre ;)
À la rupture courroie l'helico partira en toupie et une fois inter d'autorotation actionné il va rester dans l'axe ;)


Sent from my iPhone using Tapatalk
MINI PRÔTOS - MIKADO LOGO 600 3D - NANO CPX - DJI NAZA F330 FPV
FUTABA T8FG Super FASST / DSM2

Avatar du membre
helipat1952
Chevalier Jedi
Messages : 1341
Enregistré le : 27 mars 2011, 22:36
Localisation : Hautes-Pyrénées

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par helipat1952 » 02 mai 2012, 19:27

Siddarth a écrit :Une fois que tu coupes le moteur, tu n'as plus de couple rotor à combattre ;)
À la rupture courroie l'helico partira en toupie et une fois inter d'autorotation actionné il va rester dans l'axe ;)
A dire vrai, c'est bien ce qui me semblait, et ça me paraissait même évident ... mais un de mes ami pilote Hélico RC me soutenait que l'hélico partait tout de même en toupie puisque le rotor principal tournait ... dans le doute, je suis venu poser la question ici. ;)
Je sens que je vais parier avec lui une "petite mousse" sur ce coup à notre prochaine rencontre. :D
CP: Trex 450 Pro V2 3GX (Vendu) , Trex 500 Pro ESP
Radio: DX6i, DX9
Simu: Phoenix V4
Avion: Parkzone Extra 300, Sbach 342 de 130cm, Extra 300 de 150cm
Jet: Parkzone HABU en 4S, Alphajet Starmax en 6S

Avatar du membre
Siddarth
Geneviève & Fireman
Messages : 12569
Enregistré le : 05 sept. 2008, 16:43
Localisation : Lille (59)
Contact :

Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Siddarth » 02 mai 2012, 19:30

Parie ;) beaucoup ont sauvé leur machine comme ça ;)
Je me souviens d'oli qui sur un vol dos avait explosé des pales ac. Full pitch négatif pour grimper en toupie. Inter d'autorotation en haut pour arrêter la toupie, mettre le 700 sur le ventre et autoroter ;)


Sent from my iPhone using Tapatalk
MINI PRÔTOS - MIKADO LOGO 600 3D - NANO CPX - DJI NAZA F330 FPV
FUTABA T8FG Super FASST / DSM2

Riva8406
Admin
Messages : 3699
Enregistré le : 22 févr. 2008, 22:52
Localisation : Mougins (06)

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Riva8406 » 02 mai 2012, 20:29

Alors pour être précis, le couple qui engendre la rotation en cas de perte d'AC ne provient pas du rotor mais du moteur, donc quand on coupe le moteur -> plus de couple à contrer et les pales agissent alors comme une aile ou comme des pales d'autogyre : elles assurent la portance de la machine. ;)
A chaque jour suffit sa peine....et son crash !!!
Image Mougins (06) - Millésime 1969 (On a marché sur la lune !)
Image X-Ufo+X3D - Caliber M24
Image Compass 6HV FBL - Hurricane 550 - MSH Prôtos 500 FBL - Mini Prôtos FBL - EP200 V2 EX FBL
Image Rambler EP - Sky Link EP - Extra 300S EPP - E-Fik (lien) - F 117 dépron HS (lien) - Easyfly - Passer X - Mini Mustang P51D

Image JR PCM9XII + MX12 Image Reflex XTR + AFPD + RFG 3.5 Image Hyperion EOS 0615i Duo3 & EOS 0606i

Avatar du membre
steph66
Modo
Messages : 7183
Enregistré le : 29 janv. 2010, 08:43

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par steph66 » 02 mai 2012, 21:01

helipat1952 a écrit :En cas de casse de courroie d'A/C, l'autorot reste possible ? l'hélico ne part pas tout de même en toupie sous l'action de rotation du rotor principal? :unsure:
En fait si je ne me trompe pas, l'hélico va partir en toupie quand la courroie casse. Il faut que le pilote réagisse correctement pour prendre de l'altitude si il peut et couper le moteur. Là la rotation de l'hélico va s'arrêter quand il entamera sa translation d'autorotation, l'empennage amenant la queue dans le sens de la descente.
Image
page FB steph66 - #KeepRCHelisAlive
- Beam AvantGarde - Miniature Aircraft XCell Spectra-G, Fury, Fury 55 - Trex500 - miniProtos - Protos - BeastX Power - hitec aurora 9
Photos et vidéos sur ma page perso - Guide de l'autorotation pour les nuls - Mes fiches conseils : montage - réglage - pilotage

Avatar du membre
den
DARK VADOR
Messages : 5628
Enregistré le : 03 mars 2009, 15:36
Localisation : Rennes 35
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par den » 02 mai 2012, 22:24

helipat1952 a écrit :Je sens que je vais parier avec lui une "petite mousse" sur ce coup à notre prochaine rencontre.
pis c'est facile à démontrer : tu poses ton hélico par terre après avoir enlevé le TT ou la courroie, tu l'envoie à 30m de haut en rotation d'un grand coup de gaz et tu passes en autorot pour redescendre peinard sans que ça tourne ;) :lol: :lol:

Avatar du membre
helipat1952
Chevalier Jedi
Messages : 1341
Enregistré le : 27 mars 2011, 22:36
Localisation : Hautes-Pyrénées

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par helipat1952 » 02 mai 2012, 23:59

Ah oui! bonne idée Den ... me tente bien ton idée, je vais faire ça ... mais avec son hélico! :D
CP: Trex 450 Pro V2 3GX (Vendu) , Trex 500 Pro ESP
Radio: DX6i, DX9
Simu: Phoenix V4
Avion: Parkzone Extra 300, Sbach 342 de 130cm, Extra 300 de 150cm
Jet: Parkzone HABU en 4S, Alphajet Starmax en 6S

Avatar du membre
jprdragon
- Ancien du Forum -
Messages : 5220
Enregistré le : 28 avr. 2006, 07:01
Localisation : Grenoble 38000

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par jprdragon » 03 mai 2012, 07:12

Bonjour,

Le seul inconvenient sans AC , c'est que l'helico va se mettre dans le sens du vent , comme une girouette , et tu ne peux pas gerer sa trajectoire . Avant , sur certaine telecommande , dans la position Autorot , si l'AC etait embrayé , il y avait la posibilité de mettre 0° de pas au RAC .

Voici ce que l'on peut trouver sur des forums , un copier/coller paru sur helico-rc :

""""hello

comment ça je connais les autorots sans ac

je ne pense pas que tu puisse faire demi tour en autorot sans ac, car ton hélico va faire girouette, au mieux (ou au pire) si tu fais une autorot vends dans le dos lorsque la vitesse de l'hélico sera inférieure à celle du vent il fera éventuellement un 180° pour se mettre nez au vent.

mais en y réflèchissant un peu plus, dans le cas d'un jour sans vent il est éventuellement possible de changer de direction en inclinant l'hélico au latéral ce qui aura pour effet de le faire chuter donc la queue va se mettre dans le sens de la marche...
y a le virage tranche aussi mais bon
ou alors au longitudinal on fait remonter légèrement l'hélico pour qu'il reparte en arrière donc l'ac là aussi fera un 180°...

si on est haut on peut éventuellement tenter ce genre de manoeuvre, mais c'est pas sans danger, attention aux tours rotor!

je sais qu'une autorot d'urgence peut intervenir n'importe quand, et c'est souvent quand il ne faut pas, mais à moins de savoir ce que l'on fait, il vaut mieux à mon avis poser dans la foulée sans chercher à changer de direction mais en ce concentrant sur la douceur de l'atterrissage et non l'endroit.

j'ai eu droit à plusieurs sorte d'autorots sans ac.

*casse du renvois d'ac les pales se sont mises dans l'axe --->faible rotation en lacet
*perte du servo d'ac au neutre (heureusement)---> direction bloquée
*perte des pales d'ac suite à une "touchette" ---> départ en toupie
*calé moteur sur un raptor 30 dont l'ac n'est pas entrainé en autorot ---> l'hélico se met nez au vent

j'ai posé (ou essayé) dans la foulée sans chercher à revenir, en me concentrant uniquement sur l'atterro, avec le raptor j'étais loin, c'était ma seconde et on m'a filé la radio en cours de route , ça c'est plutôt bien fini, juste un axe et un tube de queue

celle avec la perte des pales d'ac s'est fini en crash, trop bas pour que la rotation s'arrête en autorot

les 2 autres je n'étais pas loin et pas très haut, atterro sans casse, ouf!

tout ça pour dire que chaque autorot d'urgence est unique, certes avoir l'ac entrainé est un plus mais la priorité étant à mon avis de poser bien à plat en douceur.

les spécificités de l'hélico et des pales utilisées jouent pour beaucoup, même si le maillon le plus important reste le pilote"""
- Jean-Paul - Grenoble -
- Hélicos : Caliber M 24 - DF 36 - Lama SA 315 B Thermique.
- Modo sur Heli4 en 2006, 2007, 2008.

(Parler beaucoup est une chose,parler a bon escient en est une autre .SOPHOCLE)

Avatar du membre
PaPaYoU
DARK VADOR
Messages : 6471
Enregistré le : 28 mai 2011, 11:16
Localisation : Perpignan

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par PaPaYoU » 19 août 2012, 07:13

J'ai tout lu et je m'y colle ce matin :p :p :p


Mais 100 m me parait un peu haut je n'ai jamais envoyé l'hélico aussi haut
Made in Papayou ''certifié pour le FPV '' Libérez-vous de votre servitude terrestre

Avatar du membre
Jordan83
Armageddon
Messages : 13204
Enregistré le : 24 oct. 2010, 13:21
Localisation : Zombieland

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par Jordan83 » 19 août 2012, 07:45

Ca dépend avec quel hélico.
Je m'y suis collé avec le 450 le week end dernier et je suis parti de maximum 30m, c'est fsuffisant pour un engin de cette taille.

On coupe le moteur, manche un poil sous le neutre, on laisse planer et une fois proche du sol on cabre et on remet du pas.
Pour des premières autorot', ça s'est plutôt bien passé.

Par contre, il vaut mieux avoir un terrain tout plat. Le mien est plein de bosses et ça m'a valu 3 palonniers et un pignon avant du TT.
ATOM500 : 50 Vols / 0 Crash : Config' ------ ATOM 5.5 : 39 Vols / 0 Crash : Config'
GAUI X3 6S : 92 Vols / 7 Crash : Config' ---- DJI F330 FPV : 141 Vols / 5 Crash : Config' / Vidéo
Anciennement: T450Pro DFC 6S / T550E DFC / Octocopter ArdupilotMega / Mini Prôtos 6S

Image A chaque problème, il y a un marteau adapté!

Avatar du membre
SmallLama
Maître Jedi
Messages : 4402
Enregistré le : 03 août 2009, 17:25
Localisation : (38) / Club : Colombe Modele Club
Contact :

Re: Le guide de l'autorotation pour les nuls

Message par SmallLama » 19 août 2012, 13:31

mon megastar (meca graupner UNI) a une double roue libre : le rotor d'AC est debraillé en cas d'autorot. comme dit plus haut, il ce mets face au vent mais l'autorot ce passe tres bien. le mieu c'est que comme tu n'entraines plus le rotor d'AC tu perds encore moins de tour au rotor principale !
Top Chronos avant mon retour en Compass.
ma flotte
AR7200, What Else ??
C.M.C
---------------------------The Meeting Heli4 2013 et 2014..., j'y étais!!! ---------------------------

Répondre

Retourner vers « Généralités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité